Bases scientifiques - Centre Billings Belgique Luxembourg

Travaux scientifiques

La Méthode de l'Ovulation Billings est définie par plusieurs règles empiriques développées à la suite d'une période soutenue de recherche clinique effectuée par les Drs John and Evelyn Billings. Cette recherche à été suivie par de nombreux essais de la méthode, le plus récent étant celui réalisé à grande échelle en Chine.

Le fondement scientifique de la Méthode de l'Ovulation Billings repose sur les découvertes de deux scientifiques d'éminente réputation qui ont fait des contributions majeures dans leurs domaines respectifs.

L'Emérite Professeur James Brown a été en charge d'un travail fondamental sur la compréhension du phénomène d'oestrus, de développements majeurs en reproduction humaine, et en particulier pour le développement de méthodes pour la mesure des métabolites des oestrogènes et de la progesterone dans l'urine. Il a développé le Moniteur Ovarien Domestique.

Brown a collaboré avec les Drs Billings pendant leurs années de recherche clinique sur la méthode de l'ovulation. Ses découvertes et contributions à la Méthode de l'Ovulation Billings sont décrites dans la publication ci-dessous accessible sur ce site.

Brown, James B, Etudes sur la Reproduction Humaine: Activité ovarienne et fertilité et la Méthode de l'Ovulation Billings, Ovulation Method Research and Reference Centre of Australia, ISBN 0 908482 12 4.

Erik Odeblad:  L'autre contribution importante de travaux scientifiques liée à  la Méthode de l'Ovulation Billings est celle de l'Emerite Professeur Erik Odeblad, du Département de Biophysique Médicale, de l'Université d'Umeå en Suède, par son étude des sécrétions produites par le col de l'utérus (cervix) pendant le cycle menstruel. Ce sont les symptômes et sensations produits à la vulve par ces sécrétions qui fournissent les observations pour la Méthode de l'Ovulation Billings. La publication suivante de synthèse par Erik Odeblad est aussi accessible à partir de ce site.

Odeblad, Erik, "La découverte de différents types de glaire cervicale et la Méthode de l'Ovulation Billings", Bulletin of the Natural Family Planning Council of Victoria, Vol 21, No. 3, September 1994.

A recent paper by Odeblad is:

Odeblad, E., "Investigations on the Physiological Basis of Fertility Awareness", Bulletin of Ovulation Method Research and Reference Centre of Australia Vol 29 Number 1 March 2002, pp 2-11.


Un immense succès international


Location/Investigator

Reference

China (Nanjing, Anhui, Kunmin and Shanghai)/ Shao-Zhen QIAN, De-Wei ZHANG, Huai-Zhi ZUO, Ren-Kang LU, Lin PENG, Chang-Hai HE and the Chinese Billings Ovulation Method Collaboration Programme

Evaluation of the Effectiveness of a Natural Fertility Regulation Programme in China 

Africa, Burkina Faso/Minister of Health and Social Action of Burkina Faso

Minister of Health and Social Action of Burkina Faso, Bulletin d’Epidemiol. Et d’Inform. Socio.-Sanitaire, No. 17, 1990.

India, 5 States/Indian Council of Medical Research

Indian Council of Medical Research, "Optimism With Natural Family Planning for Fertility Regulation in India", Preliminary Report of a Five-State Study of the B.O.M. in India 1986 to 1988, presented at the Conference on "The Welfare of Women", St John’s College Hospital, Bangalore, India, January 1990.

Indonesia/Family Health International USA

S. Thapa, M.V. Wonga, P.G. Lampe, H. Pitojo, A. Soejoenoes, "Efficacy of Three Variations of Periodic Abstinence for Family Planning in Indonesia", Studies in Family Planning, 21:327-34, 1990.

5 Nations-India, The Philippines, El Salvador, New Zealand, Ireland/World Health Organisation

World Health Organisation, Task Force on Methods for the Determination of the Fertile Period, Special Programme of Research, Development and Research Training in Human Reproduction, "A Prospective Multicentre Trial of the Ovulation Method of Natural Family Planning, I, The Teaching Phase", Fertility and Sterility, 36.152, 1981.
WHO, op. cit. Phase II.
WHO, op. cit., Phase III.
WHO, op cit., Phase IV.

Australia (Victoria)/Ball

M. Ball, "A prospective field trial of the Ovulation Method", European Journal of Obstetrical and Gynaecological Reproductive Biology, 6/2, 63-6, 1976.

USA/Klaus

H. Klaus et al., "Use effectiveness and client satisfaction in six centres teaching the Billings Ovulation Method", Contraception, 19:6, 613, 1979.

Australia (Melbourne)/Billings

E.L. Billings, Report to Workshop on the Ovulation Method, Sydney, 1973.

Tonga/Weissman

M.C. Weissman, J. Folaiki, E.L. Billings, J.J. Billings, "A trial of the Ovulation Method of family planning in Tonga", Lancet, 813-16, 14 October, 1972.